Humanitaire en Nouvelle-Calédonie

La Nouvelle-Calédonie est un archipel dans l’océan Pacifique à l’est de l’Australie. Elle est sous administration française depuis 1853 mais possède une large autonomie qui la distingue des autres dom-toms.

La Baie aux Tortues en Nouvelle-Calédonie GNU Bananaflo

La situation humanitaire réelle en Nouvelle-Calédonie

La situation sociale est très préoccupante à la Nouvelle-Calédonie. On estime à 53000 les personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté. Une étude récente estime que les produits de consommation courante coutent environ 34% plus chers qu’en métropole. Plus grave, les produits alimentaires peuvent couter jusqu’à 89% plus chers qu’en France. Le 15 mai 2013, la Nouvelle-Calédonie à connu une grève...





générale avec violences à cause de la cherté de la vie.

La prévalence du tabagisme et de l’alcoolisme chez les jeunes calédoniens est aussi une source d’inquiétude. À 16 ans, ils sont 74,2 % à avoir expérimenté l’alcool, 60 % le tabac et 42,6 % le cannabis. On s’initie à ces drogues dès 14 ans.

Il y a aussi un manque accru de personnel pour l’éducation primaire dans plusieurs communes de la Nouvelle-Calédonie (surtout hors Nouméa).

Santé et Sécurité

La seule maladie dangereuse en Nouvelle-Calédonie est la dengue. Cette maladie est transmise par les moustiques et donc, les précautions de base pour prévenir les piqures suffisent à limiter les risques. Les autres maladies transmises par les moustiques (ex. paludisme) sont inexistantes.

Le système de santé est plutôt d’un bon niveau. Il y a des hôpitaux publics dans les villes. Les urgences médicales sont prises en charge par les hôpitaux. Il y a aussi un système d’évacuation sanitaire pour les cas pour lesquels les compétences ne sont pas présentes en Nouvelle-Calédonie. En brousse, on trouve des dispensaires (ou des médecins privés).

Côté sécurité, la Nouvelle-Calédonie reste une destination sure avec un taux de criminalité assez faible. Il faut tout de même savoir que les tensions sociales peuvent donner lieu à des manifestations. Ces manifestations peuvent dégénérer avec des affrontements brutaux entre les manifestants et la police.

Évitez d’entrer sur les terres ou propriétés privées sans la permission des chefs de tribus ou des propriétaires.


Paysage typique du sud de la Nouvelle-Calédonie GNU Bananaflo

Les associations humanitaires en Nouvelle-Calédonie

Agirabcd est une association de plus de 3000 retraités français de toutes les régions de France et toutes les catégories professionnelles imaginables dont l’objectif est d’aider les personnes défavorisées dans le monde entier. L’action de cette association se concentre surtout sur l’enseignement et la formation professionnelle.

Endemia est une association locale nouvelle-calédonienne pour l’identification, la description et la protection de la flore et la faune de ces iles. Cette association fait un travail de base essentiel pour la protection des espèces endémiques.

Association de Sauvegarde de la Nature de la Nouvelle-Calédonie (ASNNC) est l’une des premières associations environnementales de la Nouvelle-Calédonie. ASNNC est active dans la protection des tortues marines et des récifs coralliens.

Groupe de Secours Catastrophe Français est une organisation de solidarité internationale reconnue par le Ministère des Affaires Étrangères dont l’objectif est d’aider des populations victimes de catastrophes naturelles.






5 Replies to “Humanitaire en Nouvelle-Calédonie”

  1. Bonjour à tous,

    Je me présente, je suis une jeune francaise qui travaille depuis un an en Belgique en tant qu’assistante sociale dans le domaine de la déficience visuelle.
    J’ai depuis toujours le besoin d’aider les gens.
    Je suis de nature très sociale et dynamique. J’aime beaucoup créer de nouveaux contacts et connaître de nouvelles cultures.

    C’est pour cela que je décide de venir vivre en Nouvelle Calédonie au mois de septembre de cette année. Le pays me fascine depuis longtemps.
    Je compte chercher du travail dans le secteur social. Et aussi me lancer dans le volontariat, du côté de la protection de la nature mais surtout des animaux pour lesquels j’ai tant de respect.

    Cela serait aussi un très bon moyen pour moi, de découvrir au mieux le pays (sa culture, réalités…) ainsi que de rencontrer des personnes qui auraient le même dynamisme et volonté d’aider que moi.

    J’espere avoir la chance de pouvoir travailler à vos côté afin de partager des moments, et aider pour aller vers un mieux.

    Marion Deborde

  2. Bonjour, vous avez la chance d’être française. Pour trouver du travail dans ce domaine à Nouméa, c’est possible. Ailleurs, c’est plus facile. Dans la province Nord, très facile, mais TRES EPROUVANT. Je le déconseille, du moins pour un début.
    Il y a trop de choses à dire sur la NC, mais je vous conseille les bandes dessinées, locales et bien inspirées:
    – Les Frimeurs du Sud : ou le Nouméa flashy
    – La Brousse en Folie : la vie dans le Bush à travers les aventures de Marcel le Caldoche, du gros Dédé, le kanak, et de Tathan, l’Asiatique éternel commerçant
    – Aglaé et Sidonie : la maigre de la Province Nord et sa pipe, la grosse des loyautés; leur « frère » Batisse , Mr Cafat, les Wallisiens:Futuniens Mrs Séligolo, du BTP et son ouvrier Séfo Sétufo
    C’est à mon sens ujn très bon moyen d’aborder les diverses mebntalités et problématiques.

    J’y retourne dès que possible, coincé en PF

    Pierre

  3. bonjour voila je me m’appel clemence j’ai 23 ans et suis depuis janvier 2017 des études à l’ifas de boulogne sur mer dans le nord pour devenir aide soignante, je viens vers vous car du 6 novembre au 1 décembre de cet année j’ai un stage optionnel a choisir et j’aimerais le faire dans l’humanitaire mais je ne sais à qui m’adresser bien sur se stage est un stage non rémunéré.
    J’aimerais grâce a celui ci découvrir d’autre horizon du métier, mais également pouvoir donner de mon temps pour des personnes qui en ont besoins par des actions quelle quelle soit, bien sur si cela est possible je mettrais en œuvre des actions ici dans ma ville afin de pouvoir amener des dont au sein de l’association qui voudras bien m’accueillir en stage.
    donc si vous connaissez des associations personne qui pourrait m’aider a mettre en œuvre se projet j’attends vos messages.

    merci d’avance bonne journée clemence

  4. Bonjour,

    Je prépare un voyage d’un mois minimum en Nouvelle Calédonie en septembre ou octobre prochain pour faire des activités loisirs, découvrir la culture au sens large de cette île francophone en partie, et avec mon cv en poche pour, peut-être, y rester travailler et faire un peu ma vie sur cette île.

    Je ferai ce voyage d’abord pour l’aventure. J’ai de l’expérience dans le service à la personne, dans les espaces verts, la charpente, la rénovation et comme driver à la Banque Alimentaire. Je suis polyvalent et préfère travailler en équipe, touché par les problèmes environnementaux par respect de la nature et pense que même un petit geste compte.

    L’alimentation est un besoin primaire à surveiller dans la situation mondiale actuelle et c’est en trouvant des résolutions de productions et de consommations qu’on avance. Les groupes de gens s’organisent et mettent place des règles pour mieux vivre en ensemble et, par expériences, je sais qu’il ne faut pas refuser une main tendue avec le sourire. Cette île a sa propre économie tourner davantage sur le tourisme et la découverte, ce qui m’arrange à me redécouvrir humainement durant cette aventure.

    Enfin durant mon voyage, je me renseignerai sur Monsieur Tjibaou et tout ce qu’il a apporté à son île.

    Je vous remercie de l’attention portée à ce mail, dans l’espoir d’une réponse.

    Cordialement,
    Pierre DUCROS.

  5. Bonjour,
    j’ai 56 ans du temps et mon expérience à partager. Je suis éducatrice de formation mais n’ai travaillé dans ce domaine que très peu de temps. j’ai une expérience professionnelle de plus de 25 ans dans le domaine des marchés publics au Maroc plus particulièrement axés dans le domaine de l’environnement .
    je voudrai pouvoir aider dans le domaine de la petite enfance, plus particulièrement dans l’école, l’apprentissage.
    Je suis ouverte à toutes propositions, je suis disponible et francaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *