Humanitaire en République Dominicaine

Plage de République Dominicaine

La République Dominicaine fait partie des pays qui présentent une situation humanitaire dramatique. Avant de s’informer sur les démarches pour partir en action humanitaire dans ce pays, il convient d’abord de connaître la situation réelle sur place.

La baie et la plage de Cayo Levantado en République DominicaineCreative Commons Jens Jäpel

La situation humanitaire réelle en République Dominicaine

La République Dominicaine connaît un taux d’investissement en dépenses sociales très faible. De ce fait, elle se trouve à la troisième place de la liste des pays qui, malgré leur croissance économique, n’ont pas réussi à améliorer l’éducation et la santé. Par conséquent, la moitié de sa population se trouve en bas du seuil de la pauvreté. Bien que la démocratie y soit appliquée,...





le droit de la population n’y est pas privilégié.

En outre, le pays est souvent obligé de faire face aux menaces naturelles telles que les tsunamis, les ouragans, les inondations, les séismes et les sècheresses. Le pays accueille également de nombreux migrants haïtiens dont les droits sont violés.

Bord de Mer, République Dominicaine
Une des nombreuses plages de la République DominicaineCreative Commons jean-christophe windland

Les démarches pour partir en humanitaire en République Dominicaine

Avant de partir en humanitaire en République Dominicaine, on doit suivre des démarches. Si on est de nationalité française et qu’on va séjourner dans le pays pour moins de trois mois, on n’est pas obligé de se procurer un visa. Par contre, on doit retirer une carte de tourisme, valable pendant 1 mois, à l’aéroport une fois arrivé. Cette carte peut également être retirée avant le départ auprès du consulat pour 15 €. En outre, on doit se munir d’un passeport valable 6 mois suite à la date de retour. Si on est de nationalité étrangère, on ferait mieux de contacter la police des frontières et de l’air. Il ne faut pas oublier de convertir la monnaie en Peso dominicain.

Dans le cas des voyages aventureux comme l’action humanitaire, on doit se faire vacciné, notamment contre la rage, les hépatites A et B, la typhoïde et le tétanos. Parfois, il est nécessaire de suivre un traitement antipaludique.

Saint-Domingue
Saint-Domingue, la capitale de la République Dominicaine Creative Commons Melvin feliz12

Les précautions à prendre

Il faut reconnaître que la République Dominicaine est un pays où l’insécurité règne. De ce fait, on doit toujours être très prudent en faisant très attention aux objets personnels. Il est également déconseillé d’emmener beaucoup d’argent avec soi. Par ailleurs, on doit toujours se déplacer en taxi après la tombée de la nuit si possible. Il faut aussi éviter de placer des objets en vue dans la voiture. On doit également se méfier des automobilistes, car la plupart d’entre eux ne respectent pas les codes de la route.

Les associations locales et étrangères sur place

Parmi les nombreuses associations qui mènent des actions humanitaires en République dominicaine, on peut citer Oxfam qui y concentrait ses aides depuis 1992. Cette association gère ses œuvres via des réseaux et des institutions publiques, des ONG, des organisations sociales et d’autres entités locales et nationales.

L’association Aide et Action intervient également dans ce pays en tentant d’améliorer la qualité de l’éducation, les conditions d’accueil des enfants et de sensibiliser l’opinion publique mondiale dans le but de créer un monde plus juste et équitable.

Il convient également de citer la Maison de la Sagesse qui établit des programmes de soutien scolaire, d’amélioration de l’habitat, de réhabilitation des villages et de l’assainissement.






5 Replies to “Humanitaire en République Dominicaine”

  1. Bonjour,

    Je viens vers vous afin de vous poser quelques questions sur l’aide humanitaire en République Dominicaine. Ma mission serai de venir en aides aux orphelins dans des orphelinats spécialisés. Es-ce possible? Comment se passe le financement de celle-ci? Merci d’avance.

  2. Bonjour,

    Nous sommes un jeune couple ( 26 & 27 ans) et nous venons en République Dominicaine ( plus précisément à Samana) du 02/07/2017 au 23/07/2017.
    Nous aimerions pendant une partie de notre séjour participer à une mission humanitaire.
    Pensez-vous que cela est possible pour une courte durée? (7 jours)
    Si oui, quel type de projet?
    Au niveau de l’hébergement, comment est-ce organisé?

    Cordialement,

    Marie PARDINI

  3. Bonjour,
    Je souhaiterais avoir une liste des associations aux orphelins, aux jeunes pour pouvoir effectuer un stage au sein d’une d’entre elles.

    Je vous remercie, par avance.

    Cordialement,
    Marie-Emmie JOSEPH

  4. Bonjour,
    J’aimerai participer à un projet d’action en faveur de l’écologie en RD. A qui dois je m’adresser?
    Merci pour votre retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *