Missions humanitaires au Népal

Concilier aventures et services humanitaires est désormais possible. Alors, si vous envisagez de vous rendre au Népal pour profiter de son paysage pittoresque tout en profitant des expériences humanitaires enrichissantes, découvrez les différents organismes que vous pourrez intégrer.

Montagne au Népal – CC Oliphant

ProjectsAbroad

L’organisme ProjectsAbroad propose principalement du bénévolat au sein des écoles de Katmandou, des soins hospitaliers et des infirmiers à travers les centres de santé de Chitwan, ainsi que l’écovolentariat dans les chaînes montagneuses des Annapurna et sur l’Himalaya.

Association Globalong

Si vous maîtrisez l’anglais, si vous avez plus de 18 ans et que vous avez envie d’aider votre prochain, l’association Globalong peut vous proposer un séjour...





humanitaire au Népal. Vous pourrez non seulement découvrir une autre culture, mais également partager le quotidien des Népalais. La mission se déroule à Katmandou, et vous n’aurez pas besoin d’avoir une qualification pour partir à l’aventure.


Champs au Népal – CC Sharada Prasad CS

Les Volontaires des Nations Unies

En devenant volontaires des Nations Unies, vous pourrez partir au Népal et œuvrer dans la réalisation de différentes missions humanitaires. Pour être volontaire, il faut soumettre une candidature en ligne. Tous les volontaires des Nations Unies doivent avoir moins de 25 ans et être titulaires d’un diplôme universitaire. Il est aussi exigé que chaque bénévole au sein des Nations Unies dispose d’au moins deux années d’expériences professionnelles.

Action contre la faim

Œuvrant également au Népal, l’organisme Action contre la faim propose aux personnes intéressées des projets de bénévolat à travers le pays. Cet organisme aide dans la lutte contre la malnutrition dans la région du Teraï et dans le district de Saptari. Il entre également dans le cadre sanitaire et la pratique des soins infirmiers dans ces deux régions.


Kathmandu – CC Macro Eye

Association de Solidarité International Enfants de Shanti (ASI Enfants de Shanti)

Cette association vous permettra de partir à la découverte du Népal afin d’aider les enfants au sein des orphelinats disposant d’un fonds monétaire insuffisant pour leur développement. Les missions de ces bénévoles tournent autour de la scolarisation et l’amélioration des soins médicaux pour chaque orphelin.

Association Action Dolpo

Entre le Népal et le Tibet, la région de Dolpo est l’endroit idéal pour faire du bénévolat et partir à la découverte de la richesse culturelle tibétaine dans cette région. L’association Action Dolpoest est ouverte à tous les bénévoles. Elle propose des missions éducatives et promeut le développement culturel et économique de la région grâce à l’artisanat.

Association Chantal Maudit

Devenez bénévoles au sein de l’association Chantal Maudit et apportez votre aide pour aider dans la scolarisation des enfants à Katmandou, à Patan et à Godavari. Vous pourrez effectuer un séjour de bénévolat au sein de l’école portant le nom de l’association pour améliorer les conditions de vie des 180 enfants qui y sont scolarisés.

Association Électriciens sans frontières

Afin de faciliter l’accès à l’eau potable et à l’électricité dans les différentes régions du Népal, l’association Électriciens sans frontières propose des missions aux bénévoles dans le but d’améliorer la condition de vie de nombreuses familles. Si vous avez des compétences dans ce domaine, vous pourrez apporter votre aide aux plus démunis.






8 Replies to “Missions humanitaires au Népal”

  1. Bonjour, je suis la mere de deux adolescents de 13 et 15 ans et nous désirons participer à un projet humanitaire pour une année. Pouvez vous nous donner des informations sur les procédures. Merci à l’avance

  2. On est des jeunes artistes compétant et notre hymne est vivre et faire vivre
    On est prêt pour donner du sourire aux enfants qui ne peuvent pas profiter comme tout les autres.
    Avec nos talents
    Théâtre musique poterie et danse on est prêt des demain.

  3. Bonjour,
    J’ai 62 ans, suis en pleine forme et très active.
    Je souhaite participer à un projet humanitaire au Népal ou ailleurs.
    Surtout contactez moi par mail. Je suis disponible quasiment de suite.
    Bien cordialement,

  4. Bonjour,
    Je développe un outil culturel, pédagogique et social depuis plus de trente ans, sous la forme d’un Astrolabe modernisé (voir site) adaptable à tous les types de publics, mêlant toutes les formes d’expressions. Je souhaite le faire partager auprès d’associations oeuvrant dans l’Himalaya (même dans les coins les plus reculés). Il s’adapte à toutes les langues (j’ai travaillé en Russie).
    J’ai 60 ans et souhaite intervenir comme bénévole.
    Cordialement.

    Cordialement

  5. Bonjour,
    Mon compagnon et moi souhaiterions effectuer une mission humanitaire au sein de votre association.
    C’était simplement pour avoir quelques renseignements,
    Pour mon ami, se serait dans le cadre de sa formation d’éducateur spécialisé (en stage) et moi-même en tant que bénévole.
    Serait-ce envisageable?
    Merci beaucoup par avance,
    Cordialement,

  6. Bonjour,

    Nous sommes deux jeunes infirmiers français, vivants sur la capitale. Marre du train train quotidien, nous voulons nous rendre utiles, vraiment utiles sur le terrain.

    Nous souhaiterions partir dès Novembre pour une aventure humanitaire ! ( En Afrique, Au népal, Madagascar etc)

    Plus que motivés nous attentons une réponse de votre part.

    Merci d’avance,

    Kévin et J-Christophe
    (06 30 21 62 99)

  7. Bonjour grace a vous j’ai effectuer une mission au Cambodge et j’ai choisi ww.globalong.com
    J ai comparer tout les organismes et je me suis décider. aujourd’hui j’ ai pour projet de monter une association pour venir en aide a l’orphelinat qui m’a accueilli et toute aide serai la bienvenu.
    Je reviendrai vers vous trés prochainement vous solliciter.
    Merci pour votre aide.

  8. Je suis allée cet été en volontariat avec le service volontaire international (SVI) et comment vous dire, quelle arnaque et je vais vous raconter pourquoi !
    Tout avait bien commencé, je trouve leur site sur internet et je regarde les différentes missions, j’en choisi une et je me lance. Étape numéro 1: prise de contact téléphonique, et là j’aurais du me méfier ce jour-là, je demande de plus amples renseignements.
    Quelle surprise le moindre renseignement anodin devient compliqué à expliquer:
    Moi: Bonjour, avons-nous trois repas par jour ?
    SVI: Normalement oui!
    MOI: L’eau potable est elle incluse ?
    SVI: Normalement oui, mais ne vous inquiétez pas si ce n’est que de l’eau les volontaires s’organisent et vont en acheter !
    Comprenez, je ne sais pas si c’est inclus.
    A dire vrai j’avais plusieurs possibilités pour partir à part SVI, par exemple http://www.projets-abroad.com http://www.wep.fr http://www.globalong.com http://www.lovevolunteers.org Bamboo ou Exis. Malheureusement et je n’en suis pas très fière, j’ai choisi SVI pour le prix et bien mal m’en a pris!
    Tout d’abord le responsable, je lui ai fait confiance et je le voyais comme le Zorro du volontourisme et chaque bénévole a bu ses paroles, très mauvais choix pour nous.
    Ce monsieur critique sans cesse les autres organismes et ce vante que son association est moins chère que les autres, oui moins chère mais pas pour les mèmes prestations. Arrivé à l’aéroport personne, arrivé sur les lieux de volontariat je dois payer directement le coordinateur, problème le prix n’est plus le même et on me fait comprendre que je n’ai pas le choix, alors je m’exécute. Attention on parle de quelques euros ce n’est pas non plus la fin du monde mais c’est une question de principe, je suis passée par SVI pour ça, la confiance, et malheureusement je ne suis pas au bout de mes surprises. Sur le projet je pensais être en pension complète et là on me dit que je suis en 1/2 pension et que l’eau en bouteille est payante.
    Je prends sur moi et me dis que ce n’est pas grave et que ce n’est que de l’argent.
    Mais là où j’ai vraiment vu rouge c’est quand je me suis aperçue que l’association où je me trouvais accueillait également des volontaires de Lovevolunteers et de Globalong.
    Stupeur pour moi… Ce monsieur qui lutte sans relâche sur tous les réseaux sociaux et même dans les médias contre les gros organismes humanitaires ne m’avait pas dit qu’en fait, ils avaient les mêmes partenaires. Et là attention, quand le responsable de l’agence qui nous accueille nous dit qu’il n’a jamais vu physiquement un membre de l’équipe de SVI, j’en suis resté bouche bée.
    Par contre, il nous indique que de nombreux responsables de ces organisations dites douteuses selon SVI se déplaçaient régulièrement pour vérifier les conditions de la mission. Alors je me suis fait une raison et je me suis dit que tout ces volontaires avaient dû payer beaucoup plus cher que moi, c’était vrai pour certain mais pas pour tous. Pour certain si je rajoute ce que la mission m’a couté (en frais réel hors dépenses personnelles) et, la cotisation obligatoire de SVI, on parle d’une centaine d’euro, sauf que pour les autres tout était déjà inclus et vérifié.
    Alors je ne comprends pas comment peut-on dénoncer le volontourisme quand vous avez les mêmes partenaires. Si vous vous étiez donné la peine de vous rendre sur les lieux que vous proposez avant d’y envoyer des jeunes, vous vous en seriez aperçu.
    Cependant je dois dire que j’ai adoré faire ce voyage et que recommencerai, par contre je serais plus vigilante quant à l’organisation avec qui je pars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *