Devenir citoyen volontaire de police ou gendarmerie

Guide simple et pratique sur comment devenir gendarme ou policier volontaire en France.

Le gendarme ou policier volontaire n’est pas un gendarme ou policier de carrière. Devenir gendarme ou policier volontaire, c’est être l’équipier du sous-officier et le seconder dans ses missions de secours, d’enquête ou de prévention de la délinquance.

Les compétences nécessaires

  • Sens du devoir
  • Discipline
  • Responsabilité
  • Bonnes conditions psychologiques et physiques

Les conditions

Pour intégrer la Gendarmerie Nationale en tant que gendarme ou policier volontaire, il faudra que la taille soit supérieure à 1.70 m pour les...





hommes et 1,60 m pour les femmes. Vous devrez avoir entre 17 ans et 26 ans le jour de votre dépôt de candidature. Il est aussi indispensable d’avoir une bonne condition physique à cause du rythme de ce métier et surtout des risques du métier. Il faudra donc être reconnu apte par un médecin militaire.

Pour être éligible, il faut également jouir de ses droits civiques de la nationalité française et avoir un casier judiciaire vierge.

La formation

Pour passer le concours pour devenir gendarme ou policier, il est fortement conseillé d’avoir le niveau bac au minimum même si cela n’est pas exigé. Pour l’admission, il y a l’épreuve psychotechnique, l’épreuve sportive, les questionnaires de connaissances générales (français, calcul, culture générale) et le test de compréhension de texte.

Une fois le concours réussi, la formation dure 13 semaines. L’admis sera affecté dans une des trois écoles de gendarmerie à Châteaulin dans le 29, Chaumont dans le 52, Montluçon dans le 03 ou à Tulle (19). À noter que c’est une formation rémunérée. Une fois diplômé, le gendarme ou policier volontaire intègre une unité de service sous la responsabilité d’un sous-officier. Le gendarme ou policier volontaire suivra une formation complémentaire de 12 semaines dans laquelle il apprendra à s’adapter à l’environnement professionnel, à manier l’arme de service et à utiliser des moyens de télécommunication. Une formation complémentaire de 6 semaines également est ensuite dispensée par son unité d’affection. Il touchera un solde de 878 euros net mensuel, sera logé en caserne et obtiendra un contrat. Il pourra ensuite évoluer en passant les concours de sous-officier ou de gendarme avec une nouvelle formation à la clé.

À noter qu’il faudra réussir les tests de sélection ou ne pas avoir échoué plus de trois fois à ces épreuves de sélection.

Durée du contrat

Le gendarme ou policier volontaire est recruté pour une durée déterminée qui ne peut excéder cinq ans dont un contrat initial de 2 ans puis, si les deux parties le souhaitent, un second contrat de 3 ans.

Photo par copsadmirer (Creative Commons)






4 Replies to “Devenir citoyen volontaire de police ou gendarmerie”

  1. bonjour monsieur,
    Je suis marié depuis 1992et père de 4 enfants de32 ,23 ,20 et 19ans et serai grand père le moi prochain .j ai 52ans pour ma famille tous va bien .Vus les drames actuel .j aimerai aidé mon pays dans la gendarmerie ou la police. je me sans impuissant devant la douleur de c est famille .Etant pére je comprend leur douleur.
    merci de m aider bonne journée

  2. Je suis étudiant en sociologie a l’université de Togo togo. J’aimerais bien travailler bénévolement pour aider les autres.

  3. Ancien enseignant orphelinat retraité membre de A G & C pupille de la nation fils de tué j’aimerais devenir citoyen volontaire de la police

  4. retraité enseignement en orphelinat ,orphelins d’Auteuil membre d l’A G &C pupille de la la nation fils de tué j’aimerais devenir citoyen volontaire de la police

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *