Voyager à l’étranger en tant que volontaire humanitaire

Beaucoup de gens, notamment des jeunes, souhaitent partir à l’étranger pour venir en aide à des populations en difficulté, partout dans le monde. Toutes les associations d’aide humanitaire à l’étranger reçoivent des centaines, voire des milliers de candidatures de personnes désireuses de faire partie de l’une de ces missions.


Photo par Au fil du Niger (Creative Commons)

Le problème, c’est que dès qu’il est question d’aider en France des gens en difficulté, nombre de ces personnes se rétractent ou se démotivent complètement. Les associations humanitaires françaises se retrouvent donc avec un problème délicat : des volontaires pour partir à l’étranger et personne pour animer des activités d’information ou de collecte de fonds dans le pays d’origine.

Ces volontaires pour l’étranger n’ont bien souvent même jamais fait ne serait-ce que 10 heures de bénévolat pour une association dans leur propre pays. Ces personnes pourraient en fait rechercher davantage ce que l’on appelle de nos jours le Tourisme Humanitaire, ou encore tourisme solidaire, que le fait de participer à une véritable cause. Il est donc important de vous poser la question de votre motivation réelle.

Au lieu de vouloir à tout prix partir à l’étranger, pourquoi ne pas commencer par intégrer une association en France pour prendre connaissance des enjeux locaux et apprivoiser le monde du volontariat? Une fois établi au sein de l’association, votre candidature pour l’étranger sera valorisée et davantage sincère.

Humanitaire

Missions à l’étranger

Pour partir gratuitement à l’étranger





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *