Devenir sapeur pompier volontaire

Pour devenir sapeur pompier volontaire en France, de nombreuses étapes sont à suivre. Notre guide sur les sapeurs pompiers volontaires en France.

Les conditions requises pour devenir pompier volontaire en France

Pour devenir pompier volontaire, en France, il faut avoir une bonne condition physique, avoir une bonne vue, avoir au moins 1.60m. En termes d’âge, il est obligatoire d’être âgé entre 16 et 55 ans et 21 ans au moins pour les officiers. Aussi, le candidat doit résider régulièrement en France, jouir de ses...





droits civiques, se trouver en position régulière au regard du service national et ne doit en aucun cas avoir fait l’objet d’une peine afflictive ou infamante inscrite sur son casier judiciaire.

Une fois la visite à la caserne vous donne le feu vert vous permettant de poursuivre le parcours, les étapes suivantes sont obligatoires.

Envoi du CV et de la lettre de motivation

La caserne vous apprend que vous pouvez poursuivre le parcours, il est temps de préparer le curriculum vitae et la lettre de motivation et de les envoyer au service départemental d’incendie et de secours (SDIS). C’est l’entité qui se charge d’organiser l’activité de l’ensemble des centres du département. À noter que c’est le moment opportun pour vous faire confirmer vos aptitudes physiques.

Accomplissement des tests

Lorsque vos dossiers comprenant le CV et la lettre de motivation ont été étudiés et que vous avez été retenu, vous serez convoqué pour faire une série de tests. Ces derniers permettront aux jurys de juger votre condition physique. Si vous avez complété les conditions exigées, une visite médicale aura lieu par la suite. Celle-ci sera conduite par un médecin du corps des sapeurs-pompiers. Sur le plan physique, il est inutile d’être un champion. Si les épreuves varient d’un département ou d’une spécialité à l’autre, être en bonne forme suffit généralement. La seule condition impérative est de savoir nager.

La formation spécifique

Cette étape peut être considérée comme l’entretien de motivation. Elle prend la forme d’une discussion avec de nombreux représentants du corps des sapeurs pompiers. Si vous passez à l’épreuve, vous êtes affecté à une unité et vous pouvez commencer la formation.

Des sessions sont organisées deux ou trois fois par an, souvent pendant les vacances scolaires. Elles concernent tous les aspects des interventions : secours à la personne, incendie, maniement du matériel.

Après la formation

Une fois la formation effectuée, le volontaire est mobilisable pour le type d’intervention d’un pompier volontaire. Des sessions spécifiques sont organisées pour des spécialités telles que maître-chien, recherche, intervention en milieu périlleux.

Photo par brefoto (Creative Commons)






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *