Tout connaitre du métier de médecin humanitaire

À chacun ses convictions. Tandis que certains se contentent de faciliter la vie des particuliers, d’autres veulent aider leur semblable par tous les moyens. Associations, ONG, groupes d’interventions diverses, dans le monde, les organisations à but non lucratives sont nombreuses. Et en tant que médecin, vous pouvez aussi mettre votre pierre à l’édifice en devenant médecin humanitaire.

Comment faire pour être recruté ?

Pour devenir médecin humanitaire, vous devez commencer par bénéficier de quelques années d’expérience en médecine générale. Si vous disposez d’une spécialisation, votre aide sera également la bienvenue. Mais dans ce cas, il faut aussi être très résistant physiquement et moralement. Les opérations peuvent durer 24 heures d’affilée.

Les contextes dans lesquels vous allez travailler peuvent être durs et difficiles. Avoir un fort caractère et le gout de l’aventure serait un plus.

La proximité sera un must dans les zones d’intervention. La sociabilité devra également l’être. Si vous ne savez pas vous adapter, il vaudrait mieux vous abstenir.

Si vous estimez remplir ces conditions, vous pouvez postuler pour des offres qui sont généralement disponibles en ligne. Il n’y a pas de procédure spécifique pour les recrutements. Il faut envoyer une demande, si vous correspondez aux profils recherchés par les ONG ou les organisations.

Par contre, si vous souhaitez devenir volontaire, aucune règle ne vous interdit de déposer directement votre candidature dans les locaux de l’ONG. Une paire de mains en plus, pour changer le monde, ne serait pas de trop.

Les différentes facettes du métier

Il faut une force de volonté hors du commun pour devenir médecin humanitaire. Et pour cause, votre rôle en tant que tel ne sera pas une mince à faire. Il ne s’agit pas seulement d’apporter des soins à la population. Il faut aussi avoir une approche psychologique, car les interventions se font généralement dans les pays en crise. Un allié dans un monde sans pitié, un confident et conseillé : l’enjeu social est plus important que les médicaments eux-mêmes.

Outre d’être un soignant, le médecin humanitaire est aussi un rempart pour le maintien de la santé de la population. En ce sens, il doit aider à mettre en place et faire respecter un programme de prévention des diverses maladies. Bien souvent, vous serez amené à faire des animations.

Enfin, dans une société où le système de soin est bancal, un médecin humanitaire doit être en mesure de former des équipes sur place.

Pour trouver d’autres emplois dans l’humanitaire, consultez notre page dédiée aux métiers humanitaires.

Photo par MIKI Yoshihito (Creative Commons)






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *