Humanitaire au Rwanda

Les États-Unis sont les premiers pays du monde qui envoient beaucoup de bénévoles ou de volontaires à travers différents pays du monde entier et en particulier en Afrique. Le bénévolat demande beaucoup de bonne volonté et beaucoup de courage. Ces volontaires œuvrent dans l’humanitaire, la protection de l’environnement, l’éducation.

GNU Aktion Tagwerk

La situation au Rwanda

Le Rwanda ou le pays aux mille collines est un pays d’Afrique centrale, qui a pour capitale le Kigali. Sa population se situe aux environs de 8,7 millions. Ce pays se trouve parmi les pays du tiers-monde dont sa population vit en dessous du seuil de la pauvreté....





Cela est dû aux situations sociales actuelles du pays. Presque 40% de la population sont analphabètes, 42% des jeunes sont aux chômages, la délinquance juvénile augmente de nombre et la pauvreté sévit dans de nombreuses familles.

Partir en humanitaire au Rwanda

Partir en humanitaire en Rwanda demande beaucoup de volonté et de courage, car ce pays est encore en guerre. Mais cette situation n’empêche pas les bénévoles et les volontaires de faire leurs devoirs de venir en aide aux gens nécessiteux. Les VNU mobilisent les volontaires communautaires dans la lutte contre le Sida. Pour pouvoir intégrer dans l’aide humanitaire en Rwanda il faut être titulaire d’un visa rwandais. On peut faire la demande online au cas où il n’y a pas d’Ambassade rwandaise. L’inscription de facilitation de visa d’entrée au Rwanda se fera sur le site www.migration.gov.rv.


GNU Jonathan Serex

Les risques sur place

Aller en Rwanda nécessite une grande vigilance et une grande prudence, car c’est un pays très agité. Des attentats terroristes peuvent arriver d’un moment à l’autre. Il faut toujours se mettre à l’écart des manifestations et des masses de foules. Il faut également éviter de s’aventurer près des zones frontalières. Au Rwanda, on ne voit pas très souvent des agressions criminelles, mais par contre, il faut faire attention aux vols à la tire et à l’arraché surtout en ville. Ne jamais se déplacer à pied la nuit. Le Paludisme est une maladie très courante au Rwanda ainsi que la tuberculose. On doit donc se faire vacciner avant d’y aller.

Les associations ou ONG qui recrutent des volontaires pour Rwanda

Le FIDESCO est une ONG catholique qui recrute, forme et envoi des volontaires dans des pays comme le Rwanda. Ces volontaires peuvent travailler dans divers domaines comme les dispensaires, les camps des réfugiés, les écoles, les orphelinats… MIGNOUNED SOLIDARITÉ RWANDA est une association qui a pour but de promouvoir les actions de solidarités des Rwandais. Ses interventions sont axées dans les écoles, collèges ou lycées et sont assurées par des bénévoles. L’ASSOCIATION FRANÇAISE DES VOLONTAIRES DU PROGRÈS forme, recrute et encadre des volontaires pour pouvoir travailler dans plusieurs pays d’Afrique, y compris le Rwanda. On peut citer aussi d’autres ONG et associations comme Le CARE INTERNATIONAL, L’ACTION INTERNATIONALE CONTRE LA FAIM, L’ACTION NORD-SUD, SAVE THE CHILDREN, LE SERVICE COOPÉRATION AU DEVELOPPEMENT ou SDC…






9 Replies to “Humanitaire au Rwanda”

  1. bonjour je suis actuellement militaire au 21 rima aprés avoir servis en afrique et en amerique du sud je songe a changé de carriére et servir en afrique d’une autre maniére. J’aimerai savoir si mon profil peut convenir a vos types de mission humaitaire.
    cordialement

  2. Suis Electricien et plombier bientôt a la retraite en début 2014 si tout va bien
    A quoi je pourrai prétendre faire pour aider au Rwanda
    Merci

  3. Bonjour, mon filleul à 18 ans il est de père et mère rwandais, il souhaiterait aller en Afrique comme bénévole. Il n a aucun diplôme mais veut travailler dans tout ce qu’on lui demande. À qui peut-il s’adresser? Merci pour votre réponse et votre aide. Cordialement, Tridetti

  4. je suis preposee aux beneficiaires et auxiliaires familiales je vais avoir 50 ans cette annee et j ai de l’experiences au niveau relationnel jaime les gens et je suis certaine que je pourrais apporter quelque chose a se niveau

  5. Bonjour,
    J’ai la nationalité rawandais et belge, américaine et luxembourgeois. J’habite Bruxelles et j’arrive à la fin de ma carrière en mars 2017. Je suis actuellement pré-pensionnée.
    Je prévois de passer une bonne partie de ma pension au Rwanda.
    Je m’intéresse surtout au jeunes et leurs avenir. Ma langue maternelle est anglais (l’américaine). Je pourrai enseigner à parler l’anglais au jeunes Rwandais.
    Je ne cherche pas de rénumération. Mais si une maison me soit disponible, je peu négocié le prix. Je préfère la ville de Kigali, secondairement Butare (Huy) et ensuite Guisegni (j’aurai un logement à Goma).
    Auriez-vous de la disponibilité pour moi à partir de mars 2017? Je compte voyager dans le pays pendant
    quelque mois de janvier au mars.
    Merci de me tenir au courant de vos possibilités,
    Hélène Eveline Tamira Schmit

  6. Excusé moi, mais de quel Rwanda parlez-vous dans l’ article ci-haut? Nous sommes en 2016 ou je rêve? Le Rwanda que vous avez très mal décrit dans votre article, date d’avant ma naissance, il ya maintenant plus de vingt deux ans! Sans blague.

    1. Je parie que vous n’êtes jamais allé au Rwanda!
      Je connais un peu ce beau pays pour y être allée 3 fois. J’ai visité des villes et travaillé dans des centres de santé en pleine campagne. Comme femme voyageant solo, je me m’y suis JAMAIS sentie en insécurité, ni dans les transports en commun (car-bus local-taxi partagé-moto taxi)ni sur les marchés. Et n’ai JAMAIS subi de vols. Il y a des quartiers en Belgique ou je n’oserais pas y mettre un pied! Depuis qq années, à Kigali, il faut passer un portail de sécurité pour accéder au centre commercial. Vous avez dit « insécurité »?
      -« Attention au vol à la tire » Ce genre de méfait existe aussi chez nous. Dans un pays à faible revenu, ne soyez pas bling-bling. Laissez le superflu à la maison.
      – » Se mettre à l’écart de manifs » Ceci est aussi valable chez nous.
      Le pays se développe à toute vitesse. La police est omniprésente sur les routes pour contrôler votre vitesse. Certaines pistes de liaisons sont devenues de belles routes asphaltées et sont bien mieux que nos autoroutes wallonne.
      Il y a des mendiants comme partout, éventuellement qq gamins vous diront » Musungu, give me monnay »
      Le Rwandais est respectueux. Personne ne vous harcèle comme au Sénégal ou Égypte.
      Le pays est propre. Les pochettes en plastique y sont interdit.
      C’est un pays à visiter absolument!

  7. Bonjour ,

    Je suis Serge MALONDA âgé de 30 ans et détenteur d’un certificat de formation en Droits de la femme, enfants et personnes vulnérables

    Et souhaite intégrer une association, ONG ou fondation qui forme et envoi des volontaires au Rwanda dans n’importe quel domaine et surtout / Humanitaire : santé, éducation et Droits de l’enfant …

    Car je compte venir d’ici peu au Rwanda pour deux ou trois mois voir même plus , et suis déjà en contact avec l’immigration concernant les processus d’obtention de visa Humanitaire…

    Originaire de Kinshasa , et résident à Kolwezi la nouvelle province du lualaba en République démocratique du Congo…

    Espérant une suite favorable de votre part.

  8. Bonjour!je suis de nationalité tchadienne .je vis présentement au Tchad et je travail dans une organisation Humanitaire comme chef de département d’informatique.j’ai une licence en informatique option maintenance de systèmes informatiques et réseaux.alors j’aimerai être un volontaire dans le domaine de Gestionnaire de base des données.je veux juste apporter ma contribution en aidant les ONG qu’elles travaillent pour subvenir aux besoins des personnes vulnérables et en même temps j’aurai des expériences enrichissantes en travaillant en dehors de mon pays et je profite pour cette occasion pour tiser des relation avec mes confrères humanitaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *