Humanitaire au Belize

Belize

Belize est un pays en plein développement; une grande partie de ses habitants vivent pourtant dans la pauvreté.

La situation humanitaire réelle sur place

Il existe peu d’associations humanitaires au Belize. Il est alors évident qu’il est moins facile de s’y faire recruter en tant qu’employé humanitaire ou stagiaire. En effet, on peut surtout espérer postuler auprès des associations humanitaires étrangères comme PassWorld et Le Bouquin Volant. Ce pays fait pourtant partie de ceux dont les habitants vivent en grand nombre en dessous du seuil de pauvreté. De plus, il n’est pas non plus un pays à fort taux de criminalité....





En principe, on peut dire qu’il est effectivement calme comme pays même au niveau des risques naturels qui ne sont pas généralement très contraignants. Bref, les travailleurs humanitaires devraient y être les bienvenus.

Les démarches pour partir en humanitaire au Belize

Il n’existe pas beaucoup d’associations humanitaires sur Belize. Concernant le visa pour venir dans le pays, les ressortissants de l’un des États membres du Commonwealth ou de l’UE n’ont en pas besoin. Généralement, ils obtiendront un visa de séjour temporaire à leur arrivée. Il est à noter que ce visa pourra ensuite être prolongé au bureau d’immigration qui se trouve sur place. Cependant, ils devront être en possession d’un titre de transport retour et de leur passeport. En outre, il faut savoir que la langue officielle du Belize est l’anglais. Cependant, la moitié de la population a l’espagnol comme langue maternelle. Pour venir travailler comme employé humanitaire au Belize, il est alors nécessaire de parler l’une de ces deux langues.

Les précautions à prendre sur place

Au Belize, il est toujours mieux de rester à l’écart de toute manifestation, car des actions de protestation et des troubles sociaux peuvent parfois y avoir lieu. La délinquance est notamment présente à Belize-City. Il est alors déconseillé de s’y promener à pied la nuit. Il vaut mieux rester sur les artères principales. Le port d’objets de valeur n’est pas non plus conseillé ni le port d’une grosse somme d’argent. Il faut également décliner les offres de transport gratuit, surtout pour les personnes seules. Il faut noter qu’il y a le Tourisme Police Unit dans la capitale et dans certaines régions. En outre, durant la saison des pluies, des risques habituels d’ouragans et d’inondations se manifestent fréquemment dans le pays.

Les associations locales et étrangères au Belize

Les associations d’aide humanitaire existant au Belize ne sont pas nombreuses. On peut juste nommer quelques-unes telles que l’association Le Bouquin Volant et PassWorld. Cette première intervient principalement en Amérique, en Asie et en Afrique. Elle a pour but de faciliter la pratique de la langue française en faisant par exemple des dons de livres scolaires.

À propos de PassWorld, il s’agit d’une association française de solidarité internationale qui propose des missions de volontariat de deux à huit semaines à travers le monde. Sa principale vocation est de soutenir des équipes scientifiques et des entrepreneurs sociaux qui mettent en place des solutions durables aux problèmes d’environnement ou de développement. 

Creative Commons anoldent






One Reply to “Humanitaire au Belize”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *