Humanitaire en Bolivie

Nevado Sajama

La Bolivie figure dans la liste des pays les plus pauvres de l’Amérique Latine. En général, la présence des employés humanitaires est particulièrement appréciée.

La situation humanitaire réelle sur place

Comme dans plusieurs autres pays en voie de développement en Amérique Latine, l’aide des travailleurs humanitaires est vraiment nécessaire en Bolivie. Dès leur arrivée, ils seront dépaysés par le calme de la richesse des cultures de la Bolivie. Le plus souvent, ils ont choisi de s’engager dans des garderies et orphelinats, d’effectuer des missions d’action sociale ou d’enseignement de langues étrangères, etc. Il faut savoir que pas...





mal de foyers d’accueil spécialisés ont grand besoin de leur soutien. Bref, s’engager dans l’action humanitaire dans le pays permet à la fois d’acquérir de nouvelles compétences et d’aider les populations défavorisées.

Les démarches pour partir en humanitaire en Bolivie

La Bolivie est l’un des pays d’action idéal pour acquérir une expérience humanitaire intéressante. Les ressortissants français qui comptent y travailler pour moins d’un mois, ils n’auront pas besoin d’un visa. En revanche, la possession de leur passeport en cours de validité d’au moins six mois est obligatoire. Une fois sur place, il va falloir faire une demande d’extension de séjour. En outre, un grand nombre d’associations humanitaires locales et étrangères est présent dans le pays. Pour venir y travailler en tant qu’humanitaire, on peut se faire recruter par l’une d’entre elles. On peut, par exemple, contacter l’association Humatem, l’AREEC ou encore les Frères des Hommes.

Les précautions à prendre lors d’un voyage en Bolivie

En Bolivie, la criminalité progresse. En effet, les vols à l’arraché, les enlèvements, les agressions et les délits sexuels se font de plus en plus. Il faut surtout éviter El Alto, La Paz, Copacabana et les régions reculées telles que la Vallée des Yungas, la province d’Ayopaya ou encore la zone amazonienne du Chaparé. Par ailleurs, des grèves et autres troubles peuvent aussi se manifester à tout moment à cause des tensions sociales et politiques ainsi que des difficultés économiques. Ils se déroulent notamment dans les départements de Beni, Santa Cruz, Pando, Chuquisaca et du Tarija. Il est également déconseillé d’essayer de passer à travers les barrages routiers.

Les associations locales et étrangères en Bolivie

Plusieurs associations humanitaires peuvent être contactées. En Bolivie, les associations locales qui y sont présentes sont tout aussi nombreuses que les associations étrangères.

L’association humanitaire d’aide à la Bolivie Apapaya en fait par exemple partie. Celle-ci agit dans les domaines du développement durable, de l’éducation ainsi que de la santé.

Il y a aussi l’association humanitaire pour les enfants défavorisés asbl Amigo Negro Jose. Elle prend en charge les orphelins et des enfants défavorisés en leur donnant un espace social, pédagogique et juridique, avec la collaboration de leurs parents.

Comme associations étrangères, on peut nommer le Comité international de la Croix-Rouge, DSF ou encore Emmaüs International. 






13 Replies to “Humanitaire en Bolivie”

  1. Salut je 19ans je veux vous m’aide je ne pas papa et mama je pas personne qui peu maide je voiage dalle faire mes etude et je veux vous servir aussi parceque vous mave aide pardon la au je suis je soufre beaucoup par fois je manque meme a manger svp aide moi a cutte ce pays merci

  2. Je suis âgé de 18 ans et souhaite réaliser une mission humanitaire en Amérique du sud. Je suis déjà allé deux fois au Pérou avec Projects Abroad. Je veux changer de pays et assurer une mission de ce type (environnementale)

  3. Bonjour, j’ai 60 ans, j’ai été aide soignante dans differents services, puis animatrice pour enfants. j’ai le DPAS et le BAFA;J’apprends l’espagnol et je connais l’anglais. je souhaiterais partir quelques mois en amerique du sud pour faire de l’humanitaire aupres de jeunes enfants ou personnes malades.je souhaite avoir des infos sur ce projet qui me tient trop à coeur.Me contacter au 0659521945 merci

  4. Je suis étudiante en deuxième année de Sciences de l’Education à Paris dans le but de devenir enseignante. Je suis à la recherche d’une mission humanitaire du 20 février au 17 mars car j’ai cours pendant l’année. Je suis prête à me déplacer avec une amie qui étudie la meme chose que moi pour participer à cette mission humanitaire. Nous avons déjà travaillé dans des écoles en France donc possédons des notions avec le monde des enfants et apprécions le contact humain en général. Nous sommes prête à aider les autres et donner le meilleur de nous meme.

  5. Bonjour
    J’ai tout ce dont désire dans une vie mais pourtant je me sens inutile. Je suis disponible pour partir sous mes propres revenus et donner de mon temps et de beaucoup de temps.
    Comment puis-je les aider?
    Aiguiller moi s’il vous plaît
    Cordialement
    Fatima BEYO

  6. slt, apropos de la mission humanitaire en bolivie c’est dans quelle dommaine ? et esq c’est gratuit ou payant? si c’est gratuit l’ebergement labas est il pris en charge? vous avvez montienez les precotions a prendre une fois sur place, ya t-il des assurances fournite par votre enssrnge ? avez vous des conventions avec des organisations tel les nations unis ?
    merci de bien vouloire repondre a mes question.

  7. Actuellement responsable Marketing dans un laboratoire pharmaceutique français je souhaiterais effectuer un séjour de 3 mois en Amérique latine et combiner temps libre et volontariat! Ce voyage est motive par une réelle envie de voir le monde, rencontrer de nouvelles cultures et trouver une autre voie à ma vie et me rendre réellement utile.

  8. Bonjour , j’ai 23 ans et je souhaite à nouveau faire de l’humanitaire , y aurait il un numéro quelconque afin de vous contacter ?

  9. bonjour, je suis infirmière depuis 10 ans et j’aimerais vraiment partir en mission humanitaire pour aider une population qui est dans le besoin, notamment en Amérique du Sud. Pouvez-vous me contacter SVP?

  10. Bonjour, je cherche a donnée une cinquantaine d’écran plat ordinateur de 17 a 19 pousses, je suis réparateur pour une associations en Dordogne et je ne veux pas les donnée en FRANCE pour la raison qu’il risque être détruis car il y a na trop sur le marché et je ne trouve pas d’acheteurs, 06-87-91-00-61, pour les renseignements, merci
    Salutations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *