Humanitaire en Équateur

Ruines Inca

Après avoir été touché par de nombreuses crises dans les années 90, le taux de chômage est devenu particulièrement élevé et cela a eu des répercussions importantes sur les habitants en Équateur. La majorité de la population vit dans la pauvreté et un tiers des habitants n’a pas accès à l’eau potable.


Ruines Inca d’Ingapirca – Creative Commons Delphine Ménard

La situation humanitaire réelle sur place

Il y a eu un temps où 78% du peuple vivait sous le seuil de pauvreté en Équateur. L’aide des travailleurs humanitaires est particulièrement précieuse pour résoudre pas mal de problèmes dans le pays. Il est à noter qu’ils...





sont d’ailleurs assez nombreux à vouloir travailler sur place, mais il existe pourtant moins d’associations humanitaires, par rapport aux autres pays d’Amérique du Sud. En général, ceux qui viennent en Équateur pour effectuer des missions humanitaires pourront en même temps découvrir la culture équatorienne. Cependant, il faut savoir qu’il s’agit d’un pays où des tremblements de terre et des éruptions volcaniques se produisent souvent.

Les démarches pour partir en humanitaire en Équateur

Un visa touristique gratuit et valable pour 90 jours est généralement délivré à l’arrivée. Un billet d’avion retour et un passeport valable encore 6 mois après la date du retour sont nécessaires. Il est un peu difficile de trouver un poste d’employé, de bénévole, de stagiaire ou de volontaire humanitaire en Équateur vu qu’il existe très peu d’associations humanitaires dans ce pays. Sinon, il faut savoir que les volontaires qui veulent agir dans le cadre d’une mission humanitaire n’ont pas forcément besoin de justifier de diplômes, de certificat ou d’attestation. Par contre, ils auront grand besoin d’énergie et de dynamisme ainsi que de générosité.

Les précautions à prendre sur place

En Équateur, il est à éviter de venir dans les régions frontalières de la Colombie à cause des éventuelles agressions armées et des organisations criminelles. Comme crimes mineurs, des vols par effraction dans les véhicules, des détournements de voiture et des vols qualifiés peuvent se produire tous les jours dans les grandes villes du pays. Il est surtout déconseillé de se déplacer la nuit. En cas de vol, il vaut mieux rester calme et ne pas tenter de résister. Il faut rester vigilant dans la capitale, à Guayaquil, à Manta et à Cuenca ainsi que dans les secteurs de Guapulo, d’El Panecillo et de Mariscal Sucre. Il est aussi à noter que l’Équateur est souvent victime d’éruptions volcaniques et de tremblements de terre.

Les associations locales et étrangères en Équateur

Il n’existe pas beaucoup d’associations humanitaires en Équateur, en particulier les associations locales. Pour ceux qui cherchent à en contacter, il existe, par exemple, l’association Equacoeur. Celle-ci est une association humanitaire suisse qui agit en faveur des personnes les plus démunies du pays.

Sinon, ils peuvent aussi bien postuler chez Action Contre la Faim, dont le but est de mettre en place des programmes de sécurité alimentaire, d’eau et d’assainissement ainsi que de santé.

Ils pourront également contacter l’association Espoir Sans Frontières, qui est spécialisé dans les programmes de développement concernant l’alimentation, l’éducation et l’alimentation des familles et des enfants.






2 Replies to “Humanitaire en Équateur”

  1. Bonsoir je suis Mamadou Bailo Cisse Guinéens diplômé en Sociologie il y’a quelques mois, je suis particulièrement dominé par l’envie de rendre service ou d’aider ceux qui sont dans le besoin. En effet depuis que j’ai découvert l’équateur à travers l’Internet j’ai une sorte d’attirance vers ce pays alors je souhaiterais partir en équateur au compte du bénévolat pour les apporté mon aide face à certain chose, et apprendre l’Espagnol. Ce qui fera de moi un bilingue et d’une autre façon aussi valorisé mon Cv. Merci et je compte sur votre aide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *