Humanitaire aux Seychelles

Seychelles

Situé dans l’Océan Indien, l’archipel des Seychelles est un pays qui connaît un accroissement en matière économique. Le contexte politique est plutôt stable compte tenu du bon déroulement des élections qui n’ont pas jusqu’à maintenant été souillées par des troubles ou des soulèvements. La bonne gérance du gouvernement, la libération du secteur privé et le renforcement du secteur financier ont été les politiques menées pour contribuer au développement général du pays.

Une plage paradisiaque aux Seychelles – GNU Tobi 87

La situation humanitaire aux Seychelles

Sur le plan social, l’État prend en main l’éducation et la santé. La gratuité des soins et de l’enseignement au niveau primaire constitue une excellente initiative. Les programmes...





de prévention, de traitement, de soins et de soutien pour les maladies liées au VIH/SIDA constituent une préoccupation nationale. Cependant, sur le plan social, les femmes sont encore désavantagées dans la vie quotidienne. La violence domestique connaît une hausse de plus en plus importante. Entre 2006 à 2009, le tribunal de la famille a enregistré une augmentation de 55 % des cas de violence conjugale. La tendance du sexisme tend à se propager dans le milieu public.

Les démarches pour partir en humanitaire aux Seychelles

Comme à l’accoutumée, se renseigner sur la situation générale du pays est essentiel pour voir un aperçu du contexte humanitaire possible. Pour trouver une mission humanitaire aux Seychelles, il existe différents portails qui publient un grand nombre d’informations sur les ONG et leurs attentes. Les quelques références utiles à tous les volontaires sont : Humanitaire.ws, Passerelles et compétences, France Bénévolat ou encore Coordination Sud (Solidarité Urgence Développement). Il suffit alors de remplir le formulaire d’inscription lorsqu’on est décidé à partir. Viennent ensuite les formalités nécessaires pour se rendre légalement aux Seychelles. Aucune formalité préalable n’est indispensable s’il s’agit d’un séjour de courte durée. C’est la police de l’aéroport d’arrivée qui délivre le visa prorogeable jusqu’à trois mois. Sinon, un permis de séjour est obligatoire pour une durée de séjour au-delà de trois mois. La mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite est recommandée aux étrangers et il est nécessaire de se faire vacciner contre les hépatites virales B et A.

Les précautions à prendre sur place

La délinquance est des moindres sur l’ensemble du pays. Toutefois, il faut respecter les règles de sécurité et toujours rester vigilant. La circulation pendant la nuit est déconseillée, la baignade dans les eaux marines est interdite surtout dans les zones à risques, à cause des requins. Des maladies virales comme le Chikungunya ou la Dengue existent aux Seychelles, c’est pourquoi il faut prendre des mesures individuelles pour s’en protéger. Les piqûres d’insectes sont les facteurs de transmission de ces maladies. Pour le volontaire, il est impératif de souscrire à l’avance un contrat d’assurance incluant le rapatriement sanitaire afin d’éviter les coûts superflus des cas nécessitant une évacuation par avion.

Les associations locales et étrangères sur place

Intervenant aux Seychelles, Algérie-France consulting est l’association référence pour le développement économique franco-algérien sur toute l’Afrique, et en Algérie.

L’Unité de Liaison d’Organisations Non Gouvernementales intervient dans divers domaines comme l’éducation, la santé, l’assistance sociale, etc.

Seychelles People’s Progressive Forum – Women’s League est une association qui a pour but de garantir et de défendre le statut des femmes et de promouvoir leur place sur les plans politique, éducatif, social et économique.






2 Replies to “Humanitaire aux Seychelles”

  1. Article intéressant, qui nous permet de sortir des clichés habituels d’un pays riche, mais qui reste confronté à de graves troubles sociaux.

  2. Je souhaite partir en mission humanitaire mais je vous prie de me laisser le temps afin d’informer mon employeur actuel CNAMTS , et de me laisser le temps d’obtenir un congés sans solde.
    Je ne suis par , par ailleurs certaines d’avoir la possibilité de pouvoir bénéficier d’une indemnisation car je n’ai pas la possibilité d’effectuer une  » second travail que médecin conseil ».
    Je vous ferai parvenir mon CV d§s que vous le souhaitez.
    Je vous tiendrai au courant dès que possible et en car de difficulté je vous prie de bien vouloir m’excuser du dérengement. Bien cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *